Assurance globale du maître de l’ouvrage

Assurance globale du maître de l'ouvrage

Des fins de chantier difficiles, cela existe. De même que les litiges, les faillites, la responsabilité de l’architecte — entrepreneur in solidum. Tout cela a causé bien des déboires, des coûts élevés, voire des ruines.

L’assurance globale du maître de l’ouvrage :

Elle met le propriétaire, l’architecte et les intervenants techniques à l’abri des conséquences des désordres dus à défaillance de l’un ou l’autre exécutant, mais également en cas de conflit de responsabilités, de dommages aux propriétés voisines, ce qui peut se révéler précieux en cas de construction contre mitoyen ou entre mitoyens. Elle se paie en une prime unique et couvre une période de douze ans, c’est-à-dire jusqu’à l’expiration de la responsabilité décennale.

Pour ma part, je ne peux que vous conseiller très chaudement, soit de la souscrire vous-même, soit de l’imposer à l’entreprise dans le cahier des charges.

C’est une initiative de l’Ordre des Architectes. Elle vous est proposée par l’Assurance de la construction.

Son coût, évidemment assez élevé, va grever quelque peu votre budget. On peut l’estimer à 1.350 € pour une villa moyenne de 700 m3, à 1.520 € dans le cas d’une maison entre mitoyens de 600 m3, la présence des maisons voisines alourdissant évidemment la dépense.