Crédit hypothécaire en branche 23

Crédit hypothécaire en branche 23

C’est une formule (à prendre avec des pincettes) ! Utilisant le principe du terme fixe, le crédit en branche 23 est composé d’un placement en actions qui est censé, au terme de votre emprunt, rembourser l’entièreté du capital dû.
Ce système comporte d’énormes risques liés à la bourse et à ses placements. Trop peu de banquiers et de courtiers en crédit expliquent clairement les différents risques liés à ce type d’emprunt et mettent en avant la faiblesse de la mensualité pour réaliser leurs affaires. Bien sûr, pour la banque, c’est la formule la plus rentable à terme. Nous avons, malheureusement, été dans l’obligation de constater que beaucoup de gens, ayant souscrit à la branche 23, ne connaissaient même pas la teneur de leur choix.

Les risques majeurs sont :

  • obligation de vendre si le capital généré n’est pas suffisant pour rembourser le capital emprunté ;
  • refaire un emprunt pour solder le capital (si cela est encore envisageable).

Pour conclure, les gestionnaires de la branche 23 ont une obligation de moyens et non celle de résultats. Ce qui signifie qu’ils mettent tout en œuvre pour atteindre le résultat escompté sans toutefois le garantir.
Ce type de crédit est, en réalité, réservé à un public averti et n’est applicable que dans certaines limites bien précises.
À vos risques et périls !
C’est d’ailleurs ce modèle de crédit qui était utilisé par les Américains et dont on a beaucoup entendu parler avec le principe des « subprimes ».
Pour faire court : vous jouez votre maison en bourse !

Tableau
Produit : Taux fixe
Date de tarif : 05/09/2015
Montant : 100 000 €
Taux annuel : 2,7872 %
Durée : 20 ans
Type d’amortissement : sans amortissement (crédit à terme fixe)
Mensualité de départ : 229 €
Coût total : 154 960 €

Ce tableau décrit clairement « le terme fixe » ou « Bullet » : c’est la mensualité la plus faible et forcément la plus attractive. Pourtant, c’est également la formule la plus chère au final.