La formule ALAC ou Progressive

La formule ALAC ou Progressive

Dans cette formule, on détermine un delta (une augmentation mensuelle de la partie amortissement du capital), ce qui signifie, ici, que chaque mois votre mensualité augmente.

En bref, cela fonctionne un peu comme le step by step, sauf que celui-ci augmente graduellement de 5 % tous les deux, par palier comme les marches d’un escalier, donc une augmentation à chaque fois importante, alors que la formule ALAC augmente chaque mois de quelques euros.
La formule ALAC ou Progressive propose une augmentation plus linéaire, plus lisse sur la durée.
En général, dans les quotités élevées comme pour le step by step, on commence dans ce type de produit avec une charge équivalente à 80 % de celle d’une mensualité constante.
Mais on peut réellement faire ce que l’on veut et, même si la quotité est faible, commencer à 50 % de celle-ci. Tout est possible et les choix sont multiples.
Pour l’exemple ci-dessous, j’ai pris ce qui est généralement fait, en commençant avec une mensualité équivalant à 80 % de la charge d’un crédit en amortissement par annuité constante.
Retenez que, plus vous commencerez avec une faible mensualité, plus votre Delta (l’augmentation mensuelle de la partie amortissement du capital) sera élevé.
Et inversement, plus vous débuterez avec une mensualité haute (proche de la mensualité d’une annuité constante), plus ce Delta sera moindre.
Ce qui est normal puisque finalement ce Delta sert à rattraper le retard sur la différence avec une mensualité constante.
Si vous n’avez pas compris, je ne vous en voudrai pas, je ne suis d’ailleurs pas sûr de la limpidité de mon explication. Pour ne pas vous embrouiller encore plus sur cette formule, je ne vous parlerai pas du bain cette fois-ci. Je vous conseille plutôt d’en prendre un, ça vous reposera au moins les neurones.

Ensuite, après cette détente bien méritée, relisez ce paragraphe, vous aurez peut-être le déclic !
Et si vous trouvez une métaphore pour expliquer cette formule (comme celle du bain par exemple), je vous remercie de me contacter pour me la communiquer.

Exemple de ‘ALAC’

Tableau
Produit : ALAC
Date de tarif : 05/09/2015
Montant : 100 000 €
Taux annuel : 2,7872 %
Durée : 20 ans
Type d’amortissement : ALAC
Delta « augmentation d’amortissement mensuel » : 1,74 €
Mensualité de départ : 435,06 € (80 % d’une mensualité fixe)
Mensualité min : 435,06 €
Mensualité max : 625,58 €
Coût total : 131 807€

Comme vous pouvez le lire, c’est une formule qui peut être intéressante, car finalement elle n’augmente que de 13 € par an, ce qui n’est vraiment pas grand-chose ; de plus, cela permet d’avoir une charge initiale équivalente à 80 % de la charge normale d’un prêt hypothécaire classique (amortissement constant) comme dans un step by step, mais sans avoir une augmentation de votre charge tous les deux ans plus forte en une fois.
Je conseille couramment cette formule, surtout aux jeunes couples qui démarrent dans la vie. Cette formule leur permet d’avoir une charge au départ plus faible et l’augmentation sera, généralement, équivalente à celle qu’ils auraient eue avec l’indexation d’un loyer.
De plus, si vous devez faire un crédit total, cette formule combinée à un PAT (prêt à tempérament) ‘frais de notaire’ reste imbattable (à voir plus loin dans cet ouvrage).