La réception définitive

La réception définitive

Elle a lieu, normalement, un an après la réception provisoire.

Elle fait normalement l’objet d’un procès-verbal signé par les parties.

Ce P.-V. est indispensable. Pas question, comme le font beaucoup d’entrepreneurs, de le considérer comme tacitement acquis une fois l’année écoulée.

C’est pratiquement, sauf soubresaut d’après-construit, le dernier document qui actera vos rapports avec les autres intervenants : architecte, entrepreneur et artisans du second œuvre.

Aussi, si, quelques jours avant cette échéance, il reste quelques travaux à exécuter, repris dans le P.-V. de réception provisoire, il est nécessaire que vous en avisiez l’entrepreneur par recommandé, en le mettant en demeure d’exécuter ces derniers travaux avant la date sous peine de refus de la réception définitive.