L’AVL ou ALAC

L'AVL ou ALAC

Pour l’Alac, ne pas confondre avec Galak : ça, c’est du chocolat !
En français, accrochez-vous !
On parle ici pour « AVL » d’Amortissement Variable Linéaire ou « ALAC » Amortissement à LA Carte.
Il existe d’autres dénominations comme « progressif », « confort total » ou « step by step ».
Ce modèle d’amortissement modulable offre de nombreux avantages et vous permet de fixer un budget pour les 20 ou 25 prochaines années.
L’amortissement en « amortissement modulable » présente une certaine souplesse de remboursement. Il laisse la possibilité à l’emprunteur d’adapter ses remboursements en fonction de l’évolution de ses revenus.
Ce procédé est très intéressant pour un jeune couple qui démarre dans la vie. Il permet d’avoir une charge de crédit plus faible au début qu’une mensualité fixe, à l’inverse d’un amortissement constant où la charge est plus élevée au départ et diminue chaque mois.
Toutefois, n’oubliez pas que la charge de ce crédit augmentera au fur et à mesure des années.
Si vous êtes certain que vos revenus professionnels futurs vont augmenter, cette solution est pour vous. Je vous suggère de demander une offre en ALAC ou en AVL à votre banquier ou à votre courtier spécialisé.
Pour cette formule, au lieu d’ouvrir le robinet du bain de manière progressive, vous l’ouvrez un petit peu, puis, par à-coups tous les deux ans, de plus en plus. Un grand tour de robinet à chaque fois, on attend deux ans, puis à nouveau un grand tour.

Exemple de step by step

Tableau :
Produit : Step By Step Fixe
Date de tarif : 05/09/2015
Montant : 100 000 €
Taux annuel : 2,7872 %
Durée : 20 ans
Type d’amortissement : versement constant en step by step
Mensualité de départ : 433,66 €
Mensualité min : 433,66 €
Mensualité max : 620,78 €
Coût total : 133 036€

Le principe est le suivant : vous démarrez à 80 % de la charge d’un crédit en mensualité constante, ensuite votre charge augmente de 5 % tous les deux ans, soit 2,5 % par an, ce qui correspond plus ou moins à l’inflation ou à l’indexation d’un loyer.
Votre charge sera de 80 % d’une charge normale les deux premières années, puis 85 % les deux suivantes, puis 90 %, 95 % et 100 % à partir de la 8e année, ensuite +- 114 % de la charge normale les dix dernières années pour compenser la réduction initialement accordée.
Ainsi, votre remboursement augmente « marche par marche » (ou en anglais step by step), afin de bénéficier d’une plus faible charge au départ qu’une mensualité fixe.
Selon l’exemple ci-avant : 433 € les 2 premières années, puis 460 € les 3e et 4e années, 487 € les 5e et 6e années, 514 € les 7e et 8e années, 542 € les 9e et 10e années, et 620 € à partir de la 11e année jusqu’à la 20e année.
Si vous comparez cette formule avec la mensualité constante, vous remarquez, au final, qu’elle coûte plus cher : 130 096 € dans le cas de la mensualité constante et 133 036 € dans le step by step, soit 2239 € de plus.
Néanmoins, vous économisez sur vos charges 6505,40 € durant les dix premières années, avec la valeur actuelle de l’argent, que vous allez rendre par la suite et même payer 2239 € de plus, mais avec la valeur que l’argent aura dans vingt ans.
Si vous tenez compte de l’inflation et du coût de la vie, cette formule reste intéressante.