L’état d’avancement

L'état d'avancement

Au fur et à mesure de l’avancement du chantier, le contrat d’entreprise doit prévoir les tranches de paiement fixées préalablement selon l’évolution des travaux. Par exemple : à la pose des hourdis sur les caves, des hourdis sur le rez-de-chaussée, à la mise sous toit, à la pose des menuiseries extérieures, etc.

Le prix global de l’entreprise sera ainsi saucissonné.

Donc, ici aussi, prudence…

Veillez à ce que le rythme des paiements soit synchronisé avec le plan de libération des fonds de votre prêt, surtout si vous empruntez cent pour cent, car vous risquez de vous trouver finalement en difficulté.

Beaucoup de caisses de prêts hypothécaires demandent à l’expert qui établit le rapport sur lequel elles décident la libération des fonds d’établir un plan de libération des tranches.

La dernière tranche, en général 5 % du montant global de l’entreprise, viendra à échéance le jour de la réception provisoire.

Soyez très attentif à l’étalement des paiements de façon telle que vous ne soyez pas trop en avance de paiement.

Il faut donc vérifier que les états d’avancement ont été approuvés par l’architecte, mais aussi les vérifier personnellement.