L’ouverture de crédit

L'ouverture de crédit

Avant toute chose, un petit rappel : qu’est-ce qu’un crédit hypothécaire ? Eh bien, finalement, c’est juste un crédit avec une inscription hypothécaire.
D’ailleurs, dans la plupart des cas, on ne parle plus vraiment de prêt ou de crédit hypothécaire, mais d’une ouverture de crédit sur un bien, avec une inscription hypothécaire qui est d’office prise pour 30 ans, et ce quelle que soit la durée de l’emprunt.


Pourquoi cette différence ? Prêt ou ouverture de crédit ?
De plus en plus souvent, les institutions financières proposent à leurs clients de signer un acte d’ouverture de crédit au lieu d’un acte de prêt.
En signant un acte de prêt hypothécaire, l’institution financière remet une somme d’argent à son débiteur qui s’engage à la rembourser dans un délai déterminé, moyennant paiement d’un intérêt convenu. La totalité de la somme est remise à l’emprunteur qui la remboursera suivant les modalités prévues dans la convention. Comme garantie, l’emprunteur hypothèque un bien immobilier.
Par contre, en ouvrant un crédit, cette institution financière met une somme d’argent à la disposition de son débiteur qui pourra l’utiliser au fur et à mesure de ses besoins. Ici aussi, un immeuble sera donné en garantie.
Dans une convention annexe, insérée ou non dans l’acte d’ouverture de crédit, les modalités de remboursement (la durée, le taux d’intérêt, le montant de la mensualité, les ristournes éventuelles,…) seront précisées.
Ce système est beaucoup plus souple dans le cas de constructions ou de transformations d’immeuble, ou pour une réutilisation du capital déjà remboursé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *