Petit comparatif

Petit comparatif

Si vous deviez faire un crédit par exemple de 100 000 €, pour vous, quelle serait la mensualité qui vous conviendra le mieux ?

Pour les différents comparatifs, partons sur une mensualité constante avec un taux fixe.
Bien sûr, le taux varie puisque les banques pratiquent des taux différents en fonction de la durée de fixité de celui-ci.

Exemple :

En 10 ans taux fixe :
Produit : taux fixe
Date de tarif : 05/09/2015
Montant : 100 000 €
Taux annuel : 2,3003 %
Durée : 10 ans
Type d’amortissement : versement constant (mensualité constante)
Mensualité : 932,57 €
Coût total : 111 908 €

En 15 ans taux fixe :
Produit : taux fixe
Date de tarif : 05/09/2015
Montant : 100 000 €
Taux annuel : 2,6700 %
Durée : 15 ans
Type d’amortissement : versement constant (mensualité constante)
Mensualité : 673,40 €
Coût total : 121 212 €

En 20 ans taux fixe :
Produit : taux fixe
Date de tarif : 05/09/2015
Montant : 100 000 €
Taux annuel : 2,7872 %
Durée : 20 ans
Type d’amortissement : versement constant (mensualité constante)
Mensualité : 542,07 €
Coût total : 130 096 €

En 25 ans taux fixe :
Produit : taux fixe
Date de tarif : 05/09/2015
Montant : 100 000 €
Taux annuel : 3,05 %
Durée : 25 ans
Type d’amortissement : versement constant (mensualité constante)
Mensualité : 474,84 €
Coût total : 142 452 €

En 30 ans taux fixe :
Produit : taux fixe
Date de tarif : 05/09/2015
Montant : 100 000 €
Taux annuel : 3,61 %
Durée : 30 ans
Type d’amortissement : versement constant (mensualité constante)
Mensualité : 451,95 €
Coût total : 162 702 €

Vous constatez que plus la durée est longue, plus l’intérêt (dans le cas d’un taux fixe) augmente, et plus la somme totale remboursée augmente ; par contre, la mensualité, elle, elle diminue !
En fonction de votre achat et du montant dont vous avez besoin, prenez la mensualité qui vous convient le mieux par rapport à cet achat et à vos revenus.
Par contre, il est déconseillé d’opter pour la durée de 30 ans pour laquelle la différence de charge est ridicule par rapport à la durée de 25 ans mais qui, au total, vous reviendra réellement beaucoup plus cher !
À la question : mon établissement de crédit me conseille une durée très longue pour pouvoir bénéficier ainsi plus longtemps de l’avantage fiscal. Dois-je le croire ?
Comme on vient de le voir, plus longue est la durée et plus la somme remboursée et les intérêts sont élevés. Une formule intéressante pour les banques qui voient dès lors leurs ‘gagne-pain’ augmentés.

C’est vous qui devez faire la part des choses en fonction de votre situation, de la charge future et des avantages fiscaux que cela va vous rapporter.
Alors, il est vrai que plus la durée est longue, plus longtemps vous pourrez déduire votre prêt hypothécaire de vos revenus imposables.
Seulement, la fiscalité change régulièrement et rien ne vous garantit que dans 25 ans, vous pourrez encore déduire votre emprunt. Évitez d’établir votre plan financier sur cet avantage fiscal.