Règles d’urbanisme

Règles d'urbanisme

L’analyse de la demande de permis d’urbanisme est de plus en plus technique, et l’aspect esthétique est de moins en moins pris en compte.

Construire, rénover sont des actes à très haute portée humaine. Ils consistent à offrir à une famille un cadre de vie harmonieux, pour y abriter un bonheur de vivre ensemble, d’habiter ensemble. C’est le rôle de l’architecte de conduire à ce cadre harmonieux tout en respectant l’harmonie de l’environnement immédiat, et même, autant que faire se peut, l’améliorer.

Exemple :

Au coeur de la ville, une place vient d’être restaurée. Il ne reste que les façades.

Elles sont toutes enduites d’un crépi et peintes en blanc. Mais, étant plus ou moins vétustes, les urbanistes de la Ville ont pris un décret obligeant les propriétaires à rénover ces crépis et à repeindre en blanc. Jusque-là, très bien. Mais il y a aussi sur cette place, l’une à côté de l’autre, deux belles façades anciennes façadées en une belle brique locale, patinée à souhait avec quelques rehauts en pierre bleue comme celles de beaucoup de façades de la ville. Hélas, d’intempestives enseignes publicitaires les défigurent quelque peu.

Eh bien, ce décret impose aussi que ces deux très belles façades soient crépies et peintes comme les autres façades de la place, perdant ainsi toute leur beauté, et leur originalité.

Alors que si l’on avait plus simplement réglementé ces intempestives publicités, ces façades auraient pu être un si beau point focal sur cet espace !…

Couper les têtes qui dépassent !

On aurait pu aussi se demander si, derrière ces anonymes crépis actuels, il n’y aurait pas quelque autre belle façade en brique locale, comme celles qui entourent presque l’entièreté de la ville.