Un bon crédit, c’est quoi ?

Un bon crédit, c'est quoi ?

Un bon crédit :

  • C’est celui qui vous laissera des liquidités suffisantes pour un projet futur ou pour faire face à une dépense financière imprévue.
  • C’est celui dont la charge ne sera pour vous qu’une formalité, qui ne vous posera aucun problème dans votre budget.
  • C’est celui qui vous permettra d’avoir une optimalisation fiscale par rapport à votre situation financière globale.

Il est aussi important de bien connaître ses besoins et le but du crédit. On ne fait pas un prêt hypothécaire de la même façon pour l’achat d’une maison que pour un immeuble de rapport.
Sachez aussi que la situation professionnelle, familiale et l’âge des emprunteurs sont des facteurs importants dans le choix du crédit.
Si vous voulez des conseils judicieux, il est recommandé de prendre contact avec un professionnel (votre banquier ou un courtier en crédit), avec qui vous allez étudier les différentes possibilités d’emprunt en fonction de votre situation, et définir ensemble la meilleure stratégie à adopter par rapport à cette situation, qu’elle soit fiscale ou financière.
Il y a trop d’argent en jeu dans un emprunt hypothécaire que pour se lancer tête baissée en la matière. 

Il est important de se poser les bonnes questions :

  • Quelles mensualités suis-je capable de rembourser ?
  • Qu’est-ce que la quotité de l’emprunt
  • Sur combien d’années me conseillez-vous de répartir les mensualités ?
  • Mon établissement de crédit me conseille une durée très longue pour pouvoir bénéficier ainsi plus longtemps de l’avantage fiscal. Dois-je le croire ?
  • Quel est l’avantage d’un taux fixe ?
  • Quels sont les risques liés à un taux variable ?
  • Qu’entend-on par « formule accordéon »
  • La formule à mensualités constantes est-elle la seule possibilité ?
  • Qu’est-ce qu’une inscription hypothécaire et combien de temps reste-t-elle valable ?
  • Est-il intéressant de conclure un emprunt avec un mandat hypothécaire ?
  • Pourquoi les prêteurs veulent-ils tant que je conclue également une assurance solde restant dû ?
  • Comment comparer divers emprunts avec des produits annexes ?
  • Comparer les taux des fiches de tarifs des différents établissements de crédit, est-ce suffisant ? Vos maîtres-achats sont-ils à jour ?

Écrivez toutes les questions qui vous viennent à l’esprit, en laissant entre chaque question la place pour y répondre. Comme par exemple : qu’est-ce qu’un terme fixe ou qu’est-ce qu’une inscription hypothécaire ?

Faites cet exercice à l’aise ; il est très important que vous leviez le doute sur toutes vos interrogations avant de franchir le cap de la propriété, car celles-ci vous bloquent et vous freinent par peur de l’inconnu. Alors qu’il suffit que vous trouviez les réponses à vos questions pour être assuré que vous avez la capacité d’avancer.
Interrogez votre notaire, un agent immobilier ou un spécialiste de crédit et encore les amis ou la famille. 
Et n’oubliez pas, aucune question n’est stupide, juste parfois la réponse à celle-ci, mais en tout cas jamais celui qui la pose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *