Une autre option, la construction

Une autre option, la construction

La construction est la reine des opérations immobilières : le plus beau projet immobilier puisqu’il s’agit d’une création de A à Z qui combine une foule d’intervenants. L’architecte vous fait rêver avec ses esquisses et plans modifiables en fonction des contraintes. L’entrepreneur vous vante tous les mérites du neuf et est à la pointe des dernières nouveautés en matière de gain énergétique. Le financier est là pour vous rassurer sur toutes les étapes du projet et va anticiper tout dépassement éventuel ou vous faire retomber sur terre.

Ce que vous devez savoir d’un point de vue général, c’est que, quel que soit le bien que vous achetiez ou que vous fassiez construire, toutes les formules et possibilités de crédit décrites ci-avant restent valables pour financer tous les cas de figure.

Par contre, dans le cas d’une construction, chaque banque ou organisme a une manière différente de calculer la quotité et d’interpréter votre dossier.

Il existe même des organismes de crédit qui ne veulent pas faire de dossier pour la construction d’un bien qu’il juge plus risqué qu’un achat classique.

Voici un exemple :

Vous achetez un terrain : 50 000 € en Wallonie ; vous y faites construire une maison pour 200 000 € HTVA. Vous souhaitez faire un crédit de 250 000 €.

Soit un budget total de :

Terrain : 50 000 €

Frais de notaire sur le terrain : 9922 €

Construction HTVA : 200 000 €

TVA sur la construction : 42 000 €

Frais d’acte de crédit : 6001 €

Coût total = 307 923 €